mon ordinateur fixe, sur lequel est affiché la page de résultats du wikiconcours de mars 2023

par

Wikiconcours : l’important, c’est de contribuer

J’adore le Wikiconcours. Bon, j’aime à peu près tous les mois à thème de Wikipédia en français, et je viens d’ailleurs de jeter un premier coup d’œil au mois anti-pub qui est le programme d’août, mais j’adore tout particulièrement le Wikiconcours. Voici comment je l’ai vécu jusqu’à maintenant et pourquoi je l’aime autant.

Le Wikiconcours, qu’est-ce que c’est ?

Commençons par les bases, pour les personnes qui n’arrivent pas directement de la communauté Wikipédia (ou pour celles qui n’ont pas trop suivi ce projet).

Le Wikiconcours est un concours sur Wikipédia (jusque-là, vous suivez ?), qui se tient généralement deux fois par an depuis 2006. Pendant la durée du concours (depuis quelques années, souvent 2 mois), des équipes de 1 à 5 personnes s’affrontent contribuent le plus possible à un thème donné, et à la fin, le jury identifie les équipes qui ont le plus contribué et les articles les plus impressionnants. Tout le monde peut s’inscrire au concours (je crois qu’il faut avoir un compte sur Wikipédia, mais c’est la seule restriction), et tout le monde peut demander à faire partie du jury, bien qu’on recommande plutôt à des gens expérimentés de se lancer dans ce cas précis.

C’est l’occasion, comme l’explique Pascal sur le site Wikimédia France, « d’avoir des beaux articles qui sont labellisés et qui sont des articles de qualité pour Wikipédia » en se concentrant à fond pendant une courte durée et avec un côté un peu plus ludique que d’habitude. C’est aussi l’occasion de découvrir plein de sujets passionnants et parfois excentriques, ou très spécifiques, ou pas du tout, en jetant un œil à ce que font les autres !

Pourquoi je participe au Wikiconcours

Je participe aux Wikiconcours parce qu’ils correspondent parfaitement à ma contribution sur Wikipédia : m’intéresser à un sujet précis à fond pendant quelques semaines puis passer à autre chose. (Un jour, je vous parlerai plus généralement de ce que j’aime sur Wikipédia, mais je pense que c’est là l’essentiel : Wikipédia est un outil, c’est pour ça que je ne m’en lasse pas, même si je change de sujet de prédilection comme de chemise.)

Le Wikiconcours permet de découvrir des nouveaux, de revoir des anciens, et d’apprendre beaucoup sur tout et n’importe quoi. C’est vraiment un de mes moments préférés de l’année !

Participer au concours

Participer au Wikiconcours, c’est l’occasion, pêle-mêle :

  • De travailler tous en même temps sur tous les sujets qui nous intéressent, et de voir avec joie ce qu’on est capable de produire
  • De découvrir plein de nouveaux thèmes dans l’avalanche d’articles labellisés qui suit le concours
  • D’avancer en équipe et en partageant nos ressources, ce qui n’est pas toujours le cas sur mes sujets de prédilection
  • De recevoir une récompense pour flatter son ego, très très important !
  • D’emprunter douze bouquins de référence à la bibliothèque, de toute façon il va falloir les rendre avant la fin du concours
  • De se consacrer à fond à un sujet auquel on ne s’était jamais intéressé auparavant, ou au contraire, de mieux organiser son travail sur un sujet qu’on connaît sur le bout des doigts
  • D’améliorer l’encyclopédie en lui offrant du contenu de qualité sur des sujets variés et souvent importants

Être juré du concours

J’ai été deux fois juré du Wikiconcours, et c’était très formateur aussi, mais je ne pense pas que ce soit un rôle qui me convient vraiment. La dernière fois que j’en ai discuté avec un camarade, voilà les deux difficultés que j’ai identifiées

  1. C’est très difficile de juger la qualité d’un article sur un sujet auquel je ne connais rien (et qui ne m’intéresse pas forcément non plus). Je trouve qu’il faut prendre beaucoup de temps, en l’espace de deux ou trois semaines, pour lire une bonne centaine d’articles et tous les comprendre suffisamment pour pouvoir donner son avis dessus, et que c’est finalement plus difficile que de gagner une expertise en quelques semaines sur un sujet précis en lisant tous les ouvrages de référence sur le sujet.
  2. Je me sens plus responsable : si je décide que finalement, je n’ai pas le temps, ça rend plus difficile la tâche du jury. Alors qu’en tant que participant, si j’ai la flemme, je rends presque service, ça fait quelques articles de moins à absorber par les jurés, hehe (à noter que je suis généralement en équipe solo, donc personne ne « dépend » de moi)

Mais alors pourquoi ai-je quand même choisi d’être juré, deux fois, si c’est si compliqué ?

Eh bien déjà, parce qu’on en a besoin. J’ai énormément de respect pour le travail du jury, je sais à quel point il est fatigant, et il ne me semble pas intolérable de me « sacrifier » une fois tous les 3 ans pour que ce ne soient pas toujours les mêmes personnes qui s’en chargent. Les deux engagements sont de plus tombés sur des périodes où je n’allais pas être disponible pendant le concours, mais j’allais être très libre juste après, au moment des évaluations, donc ça me permettait de m’engager malgré un conflit de calendrier.

D’un point de vue plus personnel, je trouve ça passionnant de voir ce qui intéresse les autres contributeurs à Wikipédia, de lire leurs progrès. Il m’est arrivé de regarder le avant/après de quelques articles et de sentir mon cœur se gonfler de fierté au nom de la communauté – que voulez-vous, je suis un éternel sentimental.

Le Wikiconcours et moi

Mon premier concours !

Je me suis inscrit à Wikipédia en français en 2017, et j’ai participé à mon premier concours seulement quelques mois plus tard, parce que je ne suis pas très malin j’étais très curieux (et que j’avais un max de temps libre entre deux contrats de travail). Ma première édition était donc celle de septembre 2017, où j’ai décidé de contribuer sur le thème des jeux vidéo : j’ai reçu un accompagnement de membres du projet pour mon travail sur deux articles, Les Sims et Mortal Kombat. Résultat : ce furent mes deux premiers articles labellisés, quelque chose dont j’avais à peine entendu parler jusque-là et qui est devenu un super hobby.

Les équipes c’est fantastique

Six mois plus tard, j’ai remis le couvert. Avec Léna, que j’avais récemment rencontrée, on a décidé de mettre en commun nos sujets dans un thème un peu à l’arrache qui inclurait harkis, émeutes de 2005 et histoire de l’immigration en France. Dans le doute (et sans savoir quels articles suivraient), on a fait un thème Politique française, parce qu’après tout, on fait ce qu’on veut de nos thèmes. Je n’irais malheureusement pas jusqu’à dire que c’était un travail d’équipe : nous avons chacun travaillé de notre côté sur nos articles favoris. Cela dit, je suis très fier du travail qu’on a fait sur cette édition ! De mon côté, j’ai réussi à obtenir le label Bon Article sur les émeutes de 2005 et je pense que j’aurais pu l’avoir sur les harkis ; le sujet étant sensible, j’ai préféré ne pas le soumettre au vote et me contenter d’un article dont je suis fier, sans la petite étoile qui va avec.

Fin 2018, nous avions une formule désébauchage. J’ai participé avec deux camarades sur le thème des Jeux olympiques et paralympiques et on a réussi à avoir le deuxième prix de la quantité, mais ce n’est même pas ça, ma plus grande fierté : c’est mon record d’articles labellisés, avec la quasi-totalité des éditions du short-track aux Jeux olympiques. Le but, c’était de prendre des ébauches et d’en faire des pas-ébauches ; je suis allé un peu plus loin, et c’est là que je me suis rendu compte que le format sélection, c’était bien plus « mon truc » que la quantité brute d’articles !

Ayant à peine entamé un nouveau boulot, j’ai raté pour la première fois une édition du Wikiconcours en mars 2019. Heureusement que j’ai pu remettre le couvert rapidement : à la deuxième édition de 2019, pour la première fois, je faisais un vrai travail collaboratif !

Comme le raconte ma coéquipière Lena dans son article :

On manque cruellement de discussions où l’on travaille ensemble à créer, sans idée a priori, par exemple en se demandant, sur une article très court, quel serait le meilleur plan à adopter, qu’est-ce qu’il faudrait idéalement comme illustrations, où trouver des sources, etc. Ce n’est pas une coïncidence si la seule foi où j’ai pu expérimenter cette collaboration, c’est-à-dire quand, avec l’équipe 7 du Wikiconcours de l’automne 2019, nous nous sommes posés autour d’une table pour réfléchir à comment écrire sur le thé, nous avons remporté le concours.
Source : Culture LGBT au Wikiconcours, sur Commonists.

Je suis entièrement d’accord avec ce qu’elle dit dans ce paragraphe : travailler ensemble, ça nous a permis de mettre nos ressources en commun et d’arriver à un résultat excellent. On a mis les premiers jours du concours à se mettre d’accord sur un plan des articles et sur les bibliographies en notre possession ; ensuite, on s’est partagé le travail. Harmonia Amanda s’est penchée sur les projets connexes (surtout Wikidata), Zunkir s’est lancé sur le thé en Chine et le thé au Japon, Léna sur le thé tout court (vaste projet !) et moi sur le thé en Russie. Chacun d’entre nous a travaillé le plus possible à partir de ses sources, puis a refilé le bébé aux autres pour un round d’ajouts en fonction de nos spécialités, avant de terminer par un round de relecture commune. Je me souviens que Zunkir détestait le processus de labellisation : c’est donc moi qui suis repassé sur Thé au Japon pour le mettre aux normes et qui ai fait toute la procédure « administrative », quelque chose que je n’aurais jamais fait si j’avais aussi dû me pencher sur le fond !

Résultat : on a gagné le prix par équipes, eu la deuxième place pour le prix par article pour Thé au Japon et en plus c’était une expérience particulièrement positive, vraiment mon Wikiconcours préféré à ce jour, et de loin ! Si vous voudriez voir plus en détail le processus de coopération, on a à peu près tout mis sur notre page de discussion.

Depuis 2020 : la diversification

Si j’avais su qu’il y aurait pandémie, j’aurais sûrement participé au Wikiconcours, mais c’était trop tard : en mars 2020, j’étais juré pour la toute première fois. C’était une expérience épuisante mais enrichissante (et j’ai beaucoup appris sur les champignons comestibles).

En septembre 2020, l’équipe Thé a décidé de remettre le couvert, mais ça a fait pschitt parce que tout le monde a été rattrapé par la vie en dehors de Wikipédia. Ça arrive ! Le propre d’un Wikiconcours, c’est qu’on ne peut pas gagner à chaque fois, sinon, on s’ennuierait !

En mars 2021, je n’ai pas participé du tout, ça a réglé le problème. En septembre, on a repris l’équipe Thé pour un format désébauchage : on n’a pas eu une quantité très satisfaisante, mais on a quand même eu le prix de la meilleure thématique de la part du jury, ce qui est un honneur différent de d’habitude et tout aussi appréciable – voire même un peu plus, parce que subjectif, ce qui n’est pas donné dans un concours désébauchage qui se concentre sur la quantité.

J’ai encore participé quelques fois de plus : sur les jeux olympiques en mars 2022 avec un travail assez monstrueux sur les villages olympiques, et une micro-participation sur l’anarchisme en septembre 2022, mais ça fait un peu passage à vide et j’ai décidé de me reposer et de me concentrer, en 2022 et début 2023, sur les mois à thème (mois africain, océanien et asiatique, mois anti-pub, etc.).

J’en ai profité pour retenter l’expérience de juré du concours en mars 2023 : c’était vraiment très cool !

J’ai l’intention d’être à nouveau participant en septembre 2023. Si vous me demandez là tout de suite, je vous dirai que je compte me lancer sur le thème du Disque-monde de Terry Pratchett, mais quand ça commencera, je serai peut-être passé à tout autre chose… Rendez-vous le mois prochain, on verra bien !

Sources utilisées dans l’article

Commentaire / Comment

Commenter