À l'arrière-plan, mon ordinateur ouvert sur la page de notre équipe du Wikiconcours. Au premier plan, une pile assez intimidante de bouquins sur la transidentité, que je n'ai évidemment absolument pas lus mais qui fait une super photo.

par

Wikiconcours 2023.2 et de l’importance de la collaboration

Comme la plupart des personnes saines d’esprit, je déteste contribuer aux sujets LGBT sur Wikipédia. Contrairement à elles, je n’apprends pas de mes erreurs et je continue à le faire régulièrement.

Mais cette fois-ci, ça m’a permis d’apprendre plein de choses sur le fonctionnement d’une communauté et de globalement passer un bon moment. Asseyez-vous, je vais vous raconter tout ça !

Le contexte

Tenez, par exemple : en mars 2023, je suis juré du Wikiconcours et je suis donc d’assez près le travail de Léna, qui fait comme toujours un travail fabuleux et se penche cette fois sur Culture LGBT, parce qu’elle n’a absolument aucun chill. Dans son article de blog de fin de concours, elle fait un super récap de ce qui l’a motivée et des prochaines étapes à attaquer. On discute sans trop y réfléchir sur Mastodon, quelqu’un (elle ? moi ? j’ai décidé que ça venait d’elle, car je refuse de faire face à mes responsabilités) lance « haha en parlant de refaire tout un article super généraliste, Transidentité souffrirait pas d’un bon ravalement de façade », j’oublie.

Mais Léna, que je considère malgré tout comme une amie, n’oublie pas. Et c’est comme ça que six mois plus tard, je me retrouve sur ma page de discussion avec un « Salut ! Le Wikiconcours arrive bientôt, toujours partant pour bosser sur la transidentité ? ».

Un salon. L’ABRUTI est confortablement installé dans le canapé, lisant ses messages sur son smartphone. LE COPAIN essaie de lire un livre mais est dérangé par le monologue incessant de L’ABRUTI, comme d’habitude. Il ne déteste toujours pas L’ABRUTI. Personne ne comprend trop pourquoi, à commencer par L’ABRUTI.

L’ABRUTI
Oh, Léna m’a proposé de faire le wikiconcours sur le thème de la transidentité avec elle, c’est vrai que c’est intéressant ! (Une courte pause.) Il faut vraiment que je travaille plus sur le Disque-monde et moins sur la transidentité, c’est pas bon pour moi.

LE COPAIN
Alex…

L’ABRUTI
Je devrais vraiment prendre le thème Disque-monde pour le Wikiconcours. Je lui donnerai un coup de main, mais c’est pas à moi de bosser là-dessus et d’y cramer ma santé mentale. (Un silence.) Non mais aussi j’en ai marre que Wikipédia soit nul sur ces sujets, il faut bien que quelqu’un s’y colle et…

LE COPAIN
Alex.

L’ABRUTI
Et est-ce que je contribue vraiment à l’humanité, d’ailleurs, en écrivant sur le chat débile de Nounou Ogg ?

Bref.

Pasted image 20231031134533.png

(Si vous avez oublié ce qu’est le Wikiconcours, je vous conseille l’article de Wikimédia France qui le présente.)

Un aparté sur les contributions sur la transidentité

Je suis une personne trans qui bosse sur la transidentité sur Wikipédia. Je ne vais pas vous refaire le laïus « Wikipédia c’est transphobe », on connaît et je n’ai aucune envie de refaire le match.

Ce que je vois, en tant qu’administrateur élu par la communauté et que membre depuis 6 ans sous une identité cis puis trans, c’est que les expériences vont de très mauvaises à neutres. Je n’ai jamais contribué à un sujet trans sur Wikipédia pour finir avec un « c’était vraiment cool ! », mais comme j’avais une longue expérience de l’encyclopédie et de sa communauté avant de me saisir de ces sujets, et que je n’attends pas de qui que ce soit un quelconque standard moral aligné avec mes convictions.

Globalement, sur Wikipédia, j’arrive bien à éviter l’épuisement militant, essentiellement parce que je fais un effort conscient pour ne pas militer.

Bref, deux mois de Wikiconcours dédiés à la transidentité, ça me faisait peur. Globalement, ça s’est beaucoup, beaucoup mieux passé que prévu. Je ne dis pas que ça s’est très bien passé, ce serait faux ; mais je m’attendais à des prises de tête constantes, et on ne les aura finalement eues que quand on a fait le choix de tenter de faire passer Transition de genre en page d’accueil de Wikipédia. Le travail en lui-même n’a jamais été bloqué par des militantismes, ni pro-trans ni anti-trans, et on a pu se concentrer sur les sources et la structure des articles, bref, sur l’objectif de Wikipédia : partager la connaissance libre.

Comme on était une équipe et qu’on avait conscience que ce ne serait pas facile, on a pu se rappeler mutuellement de temps en temps que c’était normal que ce soit difficile. On a discuté longtemps avant de proposer le label, pour vérifier que tout le monde aurait les épaules pour la conversation. On a pu se rappeler, quand c’était nécessaire, que le label n’était pas important, qu’il couronnerait notre travail si ça se passait bien, mais que si ça partait en vrille, on pouvait juste sortir l’article et la discussion de notre liste de suivi et lâcher l’affaire – ce que j’ai d’ailleurs fait plusieurs fois pendant le deuxième mois de travail.

Bref :

  • ça s’est bien passé ;
  • je soutiens mordicus que je suis beaucoup moins militant quand je contribue sur la transidentité que quand je fais labelliser 6 compétitions de patinage de vitesse en deux mois parce que je veux faire connaître la discipline ;
  • si les prises de tête habituelles ont bien eu lieu, le climat a été globalement apaisé et je suis agréablement surpris de ce concours.

Et maintenant, le râlage

Le concours, c’est un tiers de l’année

Le Wikiconcours a duré deux mois entiers. À deux éditions par an, en fait, un tiers de l’année est passé en concours. C’est épuisant, ça me mène au burn-out à chaque fois, et je donnerais n’importe quoi pour qu’il passe à 4 ou 6 semaines, temps largement suffisant pour faire 80% du travail effectif sur les articles.

Je m’en doutais avant ça et cette fois, je me suis fait une promesse : après 6 semaines, j’allais lâcher le morceau et assurer le strict minimum pour ne pas lâcher mes coéquipières.

J’ai effectivement fait ça, donc je suis encore à peu près fonctionnel par rapport aux autres wikiconcours et j’en suis vraiment fier, parce que lâcher un travail en cours, ce n’est pas vraiment le genre de chose que je sais faire en temps normal.

À noter, si ce n’était pas clair dans cette section et la précédente, que ce burn-out n’est donc absolument pas lié au thème mais bien à la durée du concours. J’ai eu le même problème quand j’ai contribué sur la ville de Grenoble, l’anarchisme ou le thé : le concours est simplement trop long pour moi.

Je me sens seul.

Je me sens seul.

Je ne sais pas comment le dire autrement.

Le Wikiconcours avec Léna, c’est vraiment fantastique, parce qu’elle se fixe pour objectif de collaborer le plus possible et qu’elle le transforme en expérience de groupe. Ça change complètement l’approche de Wikipédia. Je ne fais partie d’aucun projet de groupe sur l’encyclopédie en dehors de ces équipes de Wikiconcours, quand elles existent, et l’émulation collective et le sentiment d’appartenance me manquent souvent quand je contribue.

Les appels de groupe

On a fait un appel au début tous les deux, un vers la fin, et un vers le milieu en équipe – je pense comme elle que deux points d’avancement n’auraient pas été de trop. Ces réunions m’ont rendu le wikiconcours bien plus agréable. Pour vous donner une idée :

  • le premier jour du concours, on a pris deux bonnes heures pour déterminer un plan complet pour l’article Transidentité ;
  • le point d’avancement a duré à peu près aussi longtemps, on y a parlé de nos doutes et des prochaines étapes, mais aussi et surtout, on a pris le temps de regarder ce qui avait été accompli pendant les 4 premières semaines – quand on a la tête dans le guidon, on ne se rend pas forcément compte de la masse de travail déjà abattu, et ça nous a vraiment donné du courage pour la suite, là où on commençait tou·tes les trois à témoigner d’un certain épuisement.
Capture d'écran du plan prévu pour l'article Transidentité dans le cadre du Wikiconcours de septembre 2023.

Capture d’écran du plan prévu pour l’article Transidentité dans le cadre du Wikiconcours de septembre 2023.

Les outils

Accessoirement, le fait de faire des appels nous a permis de discuter d’autres outils. En l’occurrence, cette fois-ci on a utilisé trois outils en dehors de Wikipédia :

  • Jitsi pour les appels ;
  • Un Etherpad pour des notes rapides pendant les appels et pour un échange écrit plus efficace que sur les pages de discussion très lourdes de la plate-forme ;
  • Miro pour bouger les post-its fort utiles du plan de l’article principal (voir la capture d’écran plus haut) – si vous connaissez une bonne alternative open-source, on prend ! (Scrumblr existe, mais son interface me distrait vraiment du contenu des post-its.)

Plusieurs fois, je me suis aussi « forcé » (ça n’a pas été trop dur !) à traiter la page de discussion de l’équipe comme un forum. Tout ce qu’on a à dire n’a pas besoin d’être extrêmement pertinent ou d’avoir une énorme valeur ajoutée : on devrait avoir le droit de se réjouir d’une sortie de bouquin ou de râler sur un titre qu’on a du mal à mettre en forme, et le format actuel des pages de discussion rend ça assez rébarbatif, c’est dommage.

J’ai longtemps été le seul membre de mon équipe professionnelle en France, et si nous sommes désormais deux (sur une trentaine), je reste à 600 kilomètres de ma collègue la plus proche. Je ne vais pas trop pousser sur le besoin d’outils de collaboration, mais ce n’est pas parce que je ne les trouve pas à la fois insuffisants et essentiels : c’est juste parce que Léna en a déjà mieux parlé que moi. Merci à elle.

Râlage complémentaire sur le travail du Wikiconcours

J’ai un dernier ouin-ouin à faire sur la solitude perçue pendant le Wikiconcours. Je ne me suis pas senti seul ces deux derniers mois, j’ai eu une super équipe, eu le plaisir habituel de contribuer aux côtés de Léna et le tout nouveau plaisir de faire connaissance de La Grande Feutrelle, avec qui j’aimerais beaucoup faire d’autres concours parce qu’elle a vraiment été super.

Mais je pense que notre équipe s’est aussi sentie seule. Typiquement, sur le sujet Transition de genre, on s’est fait la réflexion plusieurs fois que si on avait eu des personnes un peu plus impliquées dans les questions de genre, on aurait pu mieux voir les faiblesses (et renforcer le reste) de l’article avant de les livrer en pâture en lançant le processus de labellisation. (Encore une fois, je veux souligner que ce problème existe sur toutes les labellisations, et que le fait que ce soit sur le thème de la transidentité ne fait que rajouter une couche de difficulté – labelliser un article, c’est difficile, quel que soit le sujet.) De même, une controverse de neutralité serait rapidement éteinte si un peu plus de monde, de n’importe quelle orientation, était prêt à participer au débat.

Bref, ce concours me donne envie de m’investir un peu plus dans les pages de discussion, que je fuis d’habitude comme la peste. En fait, si tout le monde les fuit, elles ne risquent pas de devenir des espaces plus ouverts et paisibles, et laisser la conversation s’enliser avec deux personnes, trois si tout va bien, et douloureusement souvent une seule, ça n’aide ni l’encyclopédie ni les bénévoles qui s’y épuisent.

Et maintenant ?

Ma contribution

J’ai pris une petite pause, je me sens plutôt bien, j’ai déjà commencé le travail sur un nouveau sujet (le sport de haut niveau, en l’occurrence), et je pense refaire un 100wikidays début 2023 (et ne pas participer au wikiconcours de mars-avril).

Rendez-vous en septembre 2024 pour mon prochain wikiconcours en tant que participant : je ne contribuerai très probablement pas sur un sujet de société.

Le concours

Je vais proposer l’utilisation de l’outil Fountain pour la formule désébauchage qui aura probablement lieu en mars. L’outil permettrait une semi-automatisation du travail et faciliterait vraiment la tâche du jury selon moi.

S’il est adopté, je me présenterai au jury ; si c’est la formule habituelle où on a deux semaines pour lire des centaines d’articles, sans moi, j’ai déjà donné.

Je continuerai par ailleurs à être le gros relou qui vote « 1 mois » à chaque vote de durée (vote pas très utile, vu que de toute façon on ne propose rien de nouveau).

Les projets

Je rejoins Léna sur son constat (ben oui mais c’est pas de ma faute, elle a publié son article avant moi et j’ai fait l’erreur de le lire) :

ce qui me manquera, c’est cette énergie collective, où paradoxalement à trois je ne me suis jamais aussi entourée. À part les sans pagEs, les projets Wikipédia sont morts, leurs pages de discussion se limitent à une liste de débats d’admissibilité. Faire des Wikiconcours, c’est bien, mais la collaboration devrait être au cœur de nos pratiques contributives de tous les jours, et c’est encore loin d’être le cas.

Les projets étant au point mort, de ce que j’en vois, je trouve les groupes locaux d’autant plus importants et ai donc la ferme intention de recommencer à voir d’autres Wikipédien·nes en personne à Grenoble lors d’ateliers ou d’événements purement sociaux. La communauté locale est essentielle, j’ai désespérément besoin de voir du monde et de me sentir entouré quand je contribue, bref : y‘a plus qu’à !

❤️

Commentaire / Comment

Commenter

  1. Cette semaine, j’ai publié mon millième article sur Wikipédia en français. (C’était en fait probablement plutôt mon 1002 ou 1003e article : je n’ai pas…

  2. Je vous parlais du Wikiconcours ici. Nous avons obtenu la 4e place par équipes et le prix spécial de la collaboration d’équipe du jury !…